Fabius : Trump peut dénoncer l'accord climat «trois ans après» son application

par libezap

Invité mercredi sur France Inter, le président du Conseil constitutionnel, ancien président de la COP 21, évoque ses inquiétude sur la politique climatique du républicain Donald Trump. Le président élu des Etats-Unis a annoncé à plusieurs reprises durant sa campagne vouloir abroger l'accord de Paris sur le climat. Laurent Fabius précise qu'il en a le droit : «Un Etat qui a signé l'accord de Paris peut, trois ans après l'entrée en application du texte [...], dénoncer l'accord, et à ce moment-là, au bout d'un an, la dénonciation prend effet.» L'ancien ministre précise que «cela aurait des incidences massives», et ce pas uniquement aux Etats-Unis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.