Évasion : sur les rives du Danube à Budapest

par LCI

  • info

D'un côté du fleuve, une cité médiévale et ses centaines de fontaines naturelles. De l'autre, des immeubles art nouveau. Certains abritent les célèbres sources d'eaux thermales, incontournables à Budapest, mais pour l'instant, inaccessibles aux touristes. Alors, en ce moment pour se jeter à l'eau, le lac Lupa est le lieu idéal. Une authentique plage de sable blanc à seulement vingt minutes du centre-ville. Chaque week-end, le lac le plus limpide du pays attire des centaines de Budapestois.Cette escapade les pieds dans l'eau nous a ouvert l'appétit. Direction les Halles et ce marché aux mille couleurs construit au XIXème siècle par Gustave Eiffel. On y trouve tout ce qui fait le bonheur culinaire des Hongrois : le paprika et le saucisson. Nous avons visité une boulangerie détenue par un Français. Né à Lille, mais installé à Budapest depuis vingt ans, Stéphane doit son succès à cette viennoiserie traditionnelle très forte en chocolat. Quelques centaines de calories pour ravitailler le corps juste avant de nourrir son esprit.À Budapest, impossible de passer à côté de cette immense synagogue. 53 mètres de long, 26 mètres de large, c'est la plus grande d'Europe. Elle peut accueillir 3 000 fidèles. Trois nefs, deux chaires de chaque côté et même un orgue, l'impression de visiter une cathédrale. Notre visite de la capitale hongroise se poursuit à la découverte d'un autre trésor local : le "tokay". Ce vin blanc d'une grande finesse est une fierté nationale. Il est même cité dans l'hymne hongrois. Dans ce pays, le vin blanc représente 70% de la production viticole. Mais la nuit, ce sont les lumières de Budapest qui enivrent les touristes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.