États-Unis : quelles sont les obligations légales de Donald Trump jusqu'au 20 janvier ?

par LCI

  • info

Il n'y a pas de texte officiel concernant la passation de pouvoir. C'est plutôt une tradition qui remonte à la fin de la deuxième guerre mondiale. À l'époque, le président Truman détestait son successeur Eisenhower, mais il considérait qu'il devait quand même le rencontrer, au moins pour parler de la bombe atomique qui venait d'être créée. Depuis, tout s'est bien passé, sauf en l'an 2000. Quand les troupes de Georges Bush sont arrivées à la Maison Blanche, elles ont retrouvé les fils de téléphone coupés et certains ordinateurs cassés. Aujourd'hui, les 350 personnes qui travaillent pour Joe Biden ne savent pas quand elles vont pouvoir entrer dans la Maison Blanche pour commencer à prendre le relais. Tant que Donald Trump n'aura pas reconnu sa défaite, cela risque d'être compliqué. D'ici au 20 janvier, c'est lui qui conserve tous les pouvoirs. D'ailleurs, il vient juste de renvoyer son ministre de la Défense.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.