Espagne : la crise sans précédent du jambon ibérique

par LCI

  • info

Depuis le début de la pandémie, l'institution madrilène marche au ralenti. Au plus fort de la crise sanitaire, Luis Alfonso a même dû fermer ses huit établissements. Aujourd'hui, il a rouvert, mais accueille presque uniquement des Madrilènes et doit casser ses prix. Une baisse qui se fait sentir jusque dans les campagnes d'Estrémadure. Cette région du sud-ouest de l'Espagne produit a elle-seule 40% du jambon du pays. En un an, les éleveurs ont vu la valeur de leur bête dégringoler.Dans cette usine qui affine et transforme le jambon, les meilleures pièces peuvent patienter entre trois et six ans avant d'être mises sur le marché. Pour la première fois, il a fallu réduite la production. En 2021, les éleveurs abattront 300 000 cochons de moins qu'en temps normal, avec des conséquences sur plusieurs années.La France est le premier pays importateur de jambon ibérique, mais les ventes à l'étranger sont en chute libre, alors certains marchands innovent et vont chercher les clients directement chez eux. Vente et conseil par webcam dans cette boutique spécialisée. Tout est bon pour écouler du jambon. Le vendeur passe désormais cinq heures par jour devant son écran. Cela doit être le prix à payer pour sauver une filière en péril, qui pèse à elle-seule 2 milliards d'euros chaque année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.