Épidémie : quelles sont les régions les plus touchées ?

par LCI

  • info

Chaque jour un afflux de nouveaux patients dans les services de réanimation partout en France. Contrairement à la première vague, c'est l'ensemble du territoire qui est touché, particulièrement la région Auvergne-Rhône-Alpes, jusqu'alors épargnée. Le taux d'occupation y dépasse largement les 100%. À Chambéry, quatorze patients ont dû être transférés dans d'autres hôpitaux. La Savoie est le département où le taux d'incidence, c'est-à-dire le nombre de cas positifs pour 100 000 habitants, est le plus élevé. Plus de deux fois et demi supérieur à la moyenne nationale. Une situation tendue qui s'explique selon les médecins par la mise en place tardive du couvre-feu, mais pas seulement. En une semaine, 350 patients y ont été pris en charge. Au niveau national, le nombre d'hospitalisations ne cesse d'augmenter au point de dépasser aujourd'hui le record du mois d'avril. Le gouvernement l'a annoncé ce soir, le pic de l'épidémie devrait être atteint en début de semaine prochaine. À Lille, les soignants préfèrent rester prudents. Faut-il y voir le signe d'une embellie ? Le nombre de nouvelles contaminations est en baisse, - 16% en une semaine. Ce sont les premiers effets mesurables du confinement. Il faut attendre quelques jours pour voir s'il se confirme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.