Enseignes à prix cassés : la guerre de l'ultra-discount lancée

par LCI

  • info

A Charleville-Mézières (Ardennes), les clients sont venus chercher, farfouiller et comparer, et ont tous l'impression à un moment d'avoir fait la bonne affaire. Faire des économies dans le quotidien, c'est le credo du magasin Action qui ne parle plus de discount, mais d'ultra-discount. Des vêtements aux produits d'entretien en passant par le bricolage, le prix moyen y est inférieur à deux euros. Quelques doutes sur la qualité existent cependant. Pour tirer les prix vers le bas, l'enseigne se fournit en grande partie en Asie et le reste en Europe, avec des produits bien souvent étiquetés en langue étrangère. "On ne va pas négocier uniquement pour les 600 magasins français, mais pour les 1 700 magasins d'Europe. Donc derrière, on va avoir la traduction des mentions légales en français", explique Laura Carbone, directrice de la communication chez Action France. Et pour l'instant, ça marche. L'enseigne ouvre des centaines de points de vente chaque année et les concurrents se multiplient dans les zones commerciales. Mais ici, les avis des habitants sont partagés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.