En pleine polémique et face aux manifestations, le patron d'Amazon France tente d'éteindre l'incendie et prend la parole

par morandini

Plusieurs dizaines de personnes sont rassemblées, vendredi 29 novembre, dans la matinée, devant le siège français d'Amazon à Clichy (Hauts-de-Seine), en banlieue de Paris, pour dénoncer la surconsommation et ses conséquences écologiques à l'occasion du Black Friday. Réunis notamment à l'appel d'Attac et Greenpeace pour cette action présentée comme "non violente et joyeuse", les manifestants ont déroulé des banderoles hostiles au géant du commerce en ligne avant de s'asseoir devant le siège de l'entreprise aux cris de "On dit stop au Black Friday et son impunité !"
En pleine mobilisation des « anti-Black Friday », qui dénoncent la surconsommation et ses effets sur le climat, Frédéric Duval, le patron d'Amazon France tente d'éteindre l'incendie dans une interview au Parisien et assure que l'« e-commerce est une chance pour la France ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.