En Californie, le quotidien des personnes âgées sous surveillance électronique

par euronews (en français)

Chaque jour Bill Dworsky, 81 ans, ou son épouse Dorothée, 80 ans, résidants à San Francisco, en California, ouvrent leur pilulier, le frigidaire ou le four et ferment la porte de la salle de bain, sous la surveillance de petits capteurs installés partout dans leur maison. Ces capteurs prennent des notes sur un journal de bord digital qui peut être piloté à tout moment depuis un smartphone.

Ce système installé dans leur maison est destiné à aider des proches à garder un oeil sur leurs parents âgés, à distance et à les avertir s’il y a un changement dans leurs habitudes ou toute autre une urgence.

“Ça permet aux gens d’avoir l’esprit tranquille et leur donne l’assurance que tout va bien pour leurs parents sans être trop envahissant. Il n’y a pas de caméra de surveillance ou de chose comme ça”, explique David Glickman, le fondateur de “Lively”.

Les capteurs peuvent être installés dans des domaines très variés, comme sur une boîte de médicaments pour savoir si la personne âgée a b

Vos réactions doivent respecter nos CGU.