Emmanuel Macron - Adresse aux Français du 31 mars

par morandini

Emmanuel Macron prend la parole : "Je m'adresse avec vous avec humilité et détermination pour appeler à la mobilisation de chacun pour ce mois d'avril. Nous avons tous consenti à des efforts importants et nous avons gagné des jours précieux de liberté. Après un confinement dur lors de la première vague au printemps 2020, puis ce qu'on a appelé un confinement adapté lors de la seconde vague à l'automne dernier, nous avons opté depuis le début de cette année 2021 pour une réponse qui visait à freiner l'épidémie sans nous confiner.

Trois principes n'ont cessé de nous guider, explique-t-il. D'abord, la sécurité. Vous protéger. Ne jamais transiger sur la santé des Français. Puis, l'équilibre, c'est-à-dire prendre en compte les conséquences aussi des restrictions sur nos enfants et leur éducation, sur l'économie, la société, la santé mentale, notamment des plus jeunes.

Veiller à ne pas pénaliser les territoires où le virus circule moins ou peu". Enfin, la responsabilité, c'est-à-dire faire confiance, préférer aux contraintes pour tous le civisme de chacun pour avoir les bons comportements face au virus.

Il y a désormais une épidémie dans l'épidémie plus étendue et plus dangereuse avec un virus plus dangereux et plus meurtrier. Oui, notre stratégie dans 16 départements depuis 15 jours à des effets, mais ne suffit pas. es services de réanimation ont à prendre en charge des personnes en bonne santé qui ont aujourd'hui 60 ans et même 50 ans, quelques-uns parfois sont plus jeunes. Retenez un chiffre : 44% des patients en réanimation ont aujourd'hui moins de 65 ans. La capacité en réanimation va être portée à 10.000 lits en France.

Les règles en vigueur dans 19 départements seront appliquées à toute la France dès samedi. Il sera possible ce week-end de se déplacer en France pour ceux qui veulent se mettre au vert. Les Françaises et les Français de l'étranger qui veulent rentrer en France pourront aussi le faire à tout moment et nous ferons tout pour faciliter le quotidien de nos concitoyens travailleurs transfrontaliers.

Concernant les écoles nous pouvons nous féliciter de les avoir laissé ouvertes. Oui, le virus y circule mais pas plus qu'ailleurs. L'éducation n'est pas négociable.

Certains militaient, je le sais, pour le retour généralisé de l'attestation, comme en mars 2020. Nous n'avons pas retenu cette option parce que l'irresponsabilité de quelques-uns ne doit pas ruiner les efforts de tous. Les contrôles, les sanctions seront renforcés sur la voie publique pour limiter les rassemblements parce que c'est là que le danger existe. L'attestation sera obligatoire en journée uniquement pour les déplacements au-delà de 10 kilomètres.

Les crèches, écoles, lycées et collèges vont être fermés pour 3 semaines. Le calendrier sera adapté. Cela signifie que la semaine prochaine, les cours pour les écoles, collèges et lycées se feront à la maison, sauf pour les enfants des soignants et de quelques autres professions qui seront accueillis, de même que les enf

Vos réactions doivent respecter nos CGU.