Embargo russe : des tonnes de nourriture détruites

par euronews (en français)

Des tonnes de pêches, de nectarines ou de fromages… broyés.

Les produits alimentaires occidentaux interdits sur le territoire russe depuis un an ne seront plus renvoyés à l’expéditeur désormais, mais détruits, a annoncé ce jeudi le ministère russe de l’Agriculture.

Toute cette journée a ainsi été ponctuée par les annonces de saisies aux frontières ou dans les magasins, et de destruction de biens alimentaires,laissant certains citoyens dubitatifs.

“On pourrait trouver une meilleure utilisation pour la nourriture, plutôt que de la brûler”, estime Alexander, résident moscovite.

“C’est peut-être mieux de détruire la nourriture…

Peut-être qu’ils nous envoient de la nourriture périmée, on ne sait jamais”, avance un autre résident de la capitale russe.

Face à ce durcissement a l‘égard des produits alimentaires occidentaux, une pétition réclamant leur distribution aux anciens combattants ou familles nombreuses a été mise en ligne. Elle a recueilli quelque 300 000 signatures.

“Plusieu

Vos réactions doivent respecter nos CGU.