Elle récupère des masques pour les donner aux SDF

par leparisien

Depuis le début du confinement, Sarah se bat au quotidien pour aider les personnes les plus précaires à survivre. Avec son réseau d'entraide, « Réchauffons nos SDF » qu'elle a fondé il y a dix ans, la jeune femme sait à quel point la situation des sans-abri s'est dégradée en quelques semaines. Avec la fermeture des structures d'accueil, ces « confinés dehors » qui errent dans les rues, cherchent tant bien que mal à trouver de la nourriture et des points d'eau pour boire et se laver. Ils n'ont d'ailleurs plus accès aux toilettes publiques, fermées jusqu'à nouvel ordre... « C'est l'horreur absolue », souffle Sarah qui n'a parfois plus de nouvelles de certains SDF qu'elle connaît pourtant bien. « Ils n'ont plus de quoi recharger leur téléphone et ils deviennent injoignables. On a perdu la trace de certains d'entre eux et on s'inquiète énormément ». En pleine épidémie de coronavirus, difficile de ne pas penser au pire. « Ils n'ont rien. Et surtout pas de masques pour se protéger un peu », se désole-t-elle. Alors depuis plusieurs jours, elle remue ciel et terre pour trouver des masques, du gel et des gants. Après avoir lancé un appel à l'aide sur Twitter, un responsable d'un Ehpad lui répond. Il lui envoie gratuitement 1000 masques par colis.« C'est mieux que rien. Et ça permettra aux bénévoles des associations encore actives sur le terrain de continuer à faire des maraudes le nez et la bouche protégés et d'en donner aussi aux SDF », poursuit Sarah. Depuis lundi après-midi, elle parcourt donc les rues de Paris avec le carton de masques reçu le matin même. Une amie, Barbara, l'accompagne, avec un sac de plusieurs boîtes de gants alimentaires qu'elle a pris dans les stocks de son restaurant fermé. « On gratte partout où l'on peut. C'est pas grand-chose, mais c'est mieux que de

http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430

Vos réactions doivent respecter nos CGU.