Élection américaine : une guerre des nerfs pour les militants des deux camps

par LCI

  • info

Le décompte des voix confirme l'avance de Joe Biden dans les derniers États-clés. En attendant, les esprits se réchauffent dans les deux camps. À Phoenix, les pro-Trump donnent de la voix. Certains affichent même leurs armes à feu en bandoulière. À Philadelphie, en Pennsylvanie, les votes par correspondance sont toujours au cœur de la guerre des nerfs entre républicains et démocrates. En effet, près de quatre Américains sur dix ont choisi cette option. Dans un bureau de Pittsburgh, les vérifications pourraient durer plusieurs jours.Dans au moins trois États, un avantage assez net semble malgré tout se dessiner en faveur de Joe Biden. Vendredi soir devant ses supporters, le candidat démocrate a assuré qu'il allait gagner cette élection. Face à son adversaire, il joue l'apaisement. De son côté, le candidat républicain juge que "Joe Biden ne devrait pas revendiquer la présidence de façon illégitime". Des injonctions qui n'ont pas été prises au sérieux par des jeunes New-yorkais. Vendredi, ils étaient des centaines à faire la fête au cri de "Donald is over".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.