Élection américaine : Donald Trump consentira-t-il à reconnaître sa défaite ?

par LCI

  • info

En dépit de l'annonce de la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle, le camp Trump peut pousser ses recours jusqu'au bout et il en a le droit. Recompter, par exemple, les bulletins dans les États qui le permettent, mais cela a surtout du sens quand la marge est très serrée, c'est-à-dire inférieur à 0.5 notamment dans la Georgie ou en dans le Nevada qui offre cette possibilité sans restriction. L'autre contre-attaque possible est d'en appeler aux juges pour déclarer invalides les milliers de votes tardifs qui viennent de faire basculer la Pennsylvanie. Une bataille judiciaire qui ne fait peut-être que commencer. Pour cela, il faut qu'il y ait des éléments de preuves qui étayent l'accusation de fraude massive proférée par Donald Trump. Or, pour l'instant, ce n'est absolument pas le cas. Même les observateurs proches du parti Républicain l'admettent. La seule chose qui peut vraiment mettre fin au feuilleton, et ce fut toujours le cas dans l'histoire politique de l'Amérique, est que le perdant reconnaisse sa défaite. Donald Trump va-t-il consentir à le faire dans les prochaines heures et les prochains jours ? Lui qui avait juré qu'il n'accepterait jamais cette éventualité. Pour l'instant il n'en prend pas le chemin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.