Egypte: 2 morts dans des manifestations de colère anti-Moubarak

par euronews-fr

En Egypte, deux personnes sont mortes la nuit dernière au Caire lors de manifestations pour dénoncer le verdict à l’encontre d’Hosni Moubarak.Ce samedi, l’ancien président a été blanchi des accusations de complicité de meurtres. La justice a estimé que ce n‘était pas lui qui avait donné l’ordre de tirer sur la foule qui exigeait son départ lors du soulèvement en 2011.Cette décision de justice a suscité stupeur et colère chez ceux qui, précisément, s‘étaient mobilisés il y a 4 ans. Alors, par milliers, ils sont venus dire leur mécontentement, sur la place Tahrir, haut-lieu de la mobilisation anti-Moubarak en 2011. Parmi eux, Mohamed Medhat. “Ce soir, dit-il, les gens ont laissé de côté leur étiquette politique. On est tous là pour dire non au régime Moubarak et non à l’actuel régime”.Un peu plus loin, un autre manifestants, Islam Hafez, ajoute : “Je n’avais pas pu participer aux manifestations de janvier 2011, mais j’ai perdu des proches lors de la révolution. Aussi, quand j’ai entendu que Moubarak était innocenté, ça m’a mis en rogne”.En plus d’Hosni Moubarak, sept hauts responsables de la sécurité, dont l’ex-ministre de l’Intérieur, ont été acquittés. Ces verdicts ont été accueillis avec joie par les partisans de l’ancien Raïs.Hosni Moubarak est aujourd’hui âgé de 86 ans. Il reste, pour l’heure, en prison, ayant été condamné dans une autre affaire de corruption.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.