e polémiste d'extrême droite Alain Soral a été interpellé hier après-midi à Paris pour "provocation à commettre un crime ou délit portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation"

par morandini

L'écrivain et polémiste d'extrême droite Alain Soral a été interpellé hier après-midi à Paris par les policiers de la brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP). Il a été placé en garde à vue pour « provocation à commettre un crime ou délit portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation », selon les informations du Parisien.

La garde à vue pourrait être prolongée jusqu'à jeudi, Alain Soral pourrait ensuite être déféré devant le parquet de Paris. Selon son site internet Égalité et réconciliation, le domicile d'Alain Soral a également été perquisitionné.

L'essayiste d'extrême droite a été condamné fin juin en appel à 5.000 euros d'amende, avec possibilité d'emprisonnement en cas de non-paiement, pour contestation de l'existence de la Shoah, une peine considérablement allégée. Le 15 avril 2019, le tribunal correctionnel de Paris l'avait condamné à un an ferme pour négationnisme, en assortissant cette peine d'un mandat d'arrêt, et avait condamné son avocat Damien Viguier à 5.000 euros d'amende pour complicité, en raison du contenu des conclusions. Alain soral ayant fait appel, il échappait jusqu'alors à la prison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.