Drame de Tourcoing : «J'ai vu le petit Thomas brûlé de la tête aux pieds»

par leparisien

L'un des quatre jeunes garçons, âgés de neuf ans à onze ans, grièvement brûlés lundi soir dans un quartier résidentiel à Tourcoing (Nord) n'a pas survécu. Mardi matin vers 11 heures, le petit Thomas, 9 ans, est décédé des suites de ses blessures. Rue Jacques Cartier, là où s'est produit le drame, les voisins sont sous le choc. Laurence, une voisine de la famille de la victime, a appris la mauvaise nouvelle ce matin. «C'est la grand-mère de Thomas qui est venu nous l'annoncer. C'est terrible». Lundi soir, vers 20h30, elle était venue secourir les quatres garçons après avoir entendu des cris. «On a l'habitude tous les soirs de les entendre jouer, crier, mais là, il y a eu un cri particulièrement strident. On est tout de suite sortis. Et là, j'ai vu deux des gamins, brûlés, qui couraient partout, en pleurs. Et puis j'ai aperçu ensuite le corps de Thomas, le fils de mes voisins proches. Il était allongé par terre, brûlé de la tête aux pieds. Sa mère était penchée sur lui, en larmes», raconte-t-elle au parisien.fr. Il semblerait que les enfants, qui s'étaient retrouvés ce soir-là dans un espace vert à proximité de leurs domiciles aient été soufflés dans une explosion. Un bidon de produit inflammable et des pétards ont été retrouvés sur place. Le parquet de Lille a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes du drame. Retrouvez l'info en temps réel avec Le Parisien : >> http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.