Dr Gérald Kierzek sur la stratégie vaccinale : “Il ne faut pas mettre de côté les médecins généralistes”

par LCI

  • info

D’après le Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste à l'hôpital Hôtel-Dieu (AP-HP) à Paris : “On se dit que plus on multiplie les lieux de vaccination, plus il y aura de vaccins de faits. Encore faut-il avoir les doses de vaccins, le personnel et on n’a pas mis à profit les médecins généralistes. D’après leur communiqué, depuis mars dernier, ils demandent à pouvoir vacciner plus largement. Les pharmaciens peuvent déjà vacciner, uniquement avec de l’AstraZeneca, les médecins généralistes aussi. On pourrait se dire qu’on pourrait utiliser un peu plus de maillage territorial”. À lui de préciser : “Il y a 22 000 officines sur le territoire. Il y a 100 000 médecins généralistes. L’Allemagne, par exemple, a eu une journée record, la semaine dernière, le 28 avril. Un million de personnes ont été vaccinées en une seule journée parce qu’ils ont misé sur les médecins généralistes”. Le consultant de TF1-LCI martèle : “Il ne faut pas mettre de côté les médecins généralistes. Ce sera un autre avantage. Cela permettrait d’avoir une vraie consultation médicale, de regarder le calendrier vaccinal. Cela permettrait, avec les professionnels de santé qui connaissent leur profession, de vraiment prendre en charge de manière globale la vaccination Covid et non Covid”.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.