Doubs: les vaches déprimées par la météo

par BFMTV

En raison du mauvais printemps, pluvieux et froid dans le nord de la France, les vaches ont été privées de sortie plus longtemps que prévu, ce qui a directement impacté sur leur moral. Conséquences: du travail supplémentaire pour les éleveurs, qui ont passé 3 à 4 heures de plus par jour auprès des bêtes, et qui ont également dû s'organiser différemment pour pallier la baisse de la production laitière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.