Dossier Tennis : le syndrome Roland Garros et les joueurs français

par INA Programmation

  • info

Le français et ses paradoxes. Les Internationaux de France de Roland GARROS 1993 se passent mal pour les français qui ont tous été sortis très rapidement. Il n'y a plus de français en compétition. Le tennis français est il en panne ?Le commentaire se déroule sur des images d'archives de la victoire de Y. Noah en 1983 et Henri Leconte, un tableau de synthèse des résultats de 88 à 93, en alternance avec un micro trottoir de spectateurs à propos des joureus français et les interviewes de Jean Claude PERRIN (Préparateur physique FFT), Sophie TUTKOVICS (journaliste à France Inter) et Thierry GUARDIOLA (joueur de tennis). - Archives INA 5/06/83 : victoire de NOAH face à WILANDER. Interview Yannick NOAH : Y a toute la fédération avec moi depuis longtemps et je pense que c'est un peu le fruit de tout ce travail en commun, cette victoire à Roland GARROS, et j'espère que derrière ça suivra, que ça donnera de l'ambition à d'autres jeunes, parce que c'est pas parce qu'on est français qu'on perd en finale ou qu'on fait de bons résultats de temps en temps, on peut également gagner ". - SYNTH tableau des résultats français de 88 à 93 avec portrait de LECONTE, NOAH selon les places qu'ils ont atteints ces années là. - Yannick NOAH, lunettes et casquette noires, dans tribune. Henri LECONTE éliminé d'entrée par BRUGUERA, lui serrant la main. Interview une spectatrice :" Les français brillent par leur absence cette année ". Interview d'un spectateur :" Ils sont trop dorlotés, ils ont tout, ils sont caressés, cajôlés ". Interview un autre spectateur sur les résultats français : " En basket ou en tennis ? ". Interview autres spectateurs sur l'élimination des français. Caméras des japonais. SANTORO face à un joueur japonais (cut). Interview Jean Claude PERRIN (Préparateur physique FFT) :" Ils ont joué avec le frein à main serré, leurs coups ne partaient pas, la forme était là, mais un peu timoré ". Interview Sophie TUTKOVICS (journaliste a France inter ) :" Quand ils arrivent ici à Roland GARROS, nos rapports sont tout de suite beaucoup plus tendus car il y a beaucoup plus de monde, mais il y a aussi leurs amis, leurs familles. Quand ils sont à l'étranger, ils sont seuls et visiblement ça leur réussit mieux ". [Plan d'ensemble] stade de Roland GARROS sous une éclaircie. Rodolphe GILBERT sort BECKER. Sa famille explosant de joie dans les tribunes. Stéphane HUET quittant le stade après sa victoire sur LENDL en 4 sets. Juge mesurant la hauteur du filet. Interview Thierry GUARDIOLA (21 ans, battu au premier tour ) :" Les français commencent à y croire de plus en plus et je ne vois pas pourquoi on gagnera pas de nouveau Roland GARROS ou un autre tournoi ". Supporters avec des masques de carnaval et habillés avec les 3 couleurs du drapeau français, agitant des ballons.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.