Don alimentaire, le boom des applis

par LCI

  • info

Chaque année, les foyers français jettent dix millions de tonnes de nourriture, soit 30 kg par an et par habitant, dont 7 kg d'aliments encore emballés. Pour lutter contre ce gaspillage colossal, des applications et sites Internet ont fait leur apparition il y a deux ans. Jette pas partage, Geev, HopHopFood... De nouveaux outils qui facilitent le don de nourriture entre particuliers. Grâce à la géolocalisation, la mise en relation se fait en quelques clics. Des adeptes souvent soucieux de ne plus gaspiller, mais aussi un bon plan pour récupérer de la nourriture, plats cuisiniers, produits frais ou féculents, le tout sans débourser un euro. Elles font appel à notre bon cœur et à notre bon sens anti-gaspi. Les applications de dons alimentaires sont de plus en plus téléchargées. Alors, il y a des particuliers et des commerçants qui se débarrassent utilement de leur surplus, mais certains, comme Bénedicte, achètent spécialement pour donner. Du côté de ceux qui bénéficient de ces aliments gratuits, Blanche n'a guère le choix. Pour elle, l'appli, c'est la dernière étape avant l'association ou la banque alimentaire. Ce qui relève du bon plan pour certains devient un moyen pour subsister pour les plus précaires. Cet extrait vidéo est issu du replay de Sept à Huit life, émission d’information et de reportages hebdomadaire diffusée sur TF1 et présentée par Harry Roselmack. 7 à 8 propose 3 à 4 reportages sur l’actualité du moment : politique, faits divers, société ou encore évènements internationaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.