Distribution de doses : à quand la vaccination massive ?

par LCI

  • info

Ils avaient pourtant sorti le grand jeu. Chaises, panneaux, seringues... Tout était prêt pour vacciner à tour de bras. Tout, sauf l'essentiel ! Dans l'Aisne, 162 personnes ont été vaccinées en une journée dans le gymnase de Château-Thierry. Ce vaccinodrome pourrait pourtant accueillir quatre fois plus de candidats chaque jour. Le maire Sébastien Eugène ne cache pas son exaspération. "On connaît au niveau national des millions de doses qui doivent arriver. Mais au niveau local, on est incapable de savoir, de me donner un chiffre approximatif de doses qui pourraient être livrées", déplore-t-il.Le gouvernement avait pourtant promis un coup d'accélérateur. Trois millions de doses sont attendues cette semaine. Nous avons vérifié, elles sont toutes bien arrivées dans l'Hexagone entre mardi et jeudi. Mais il y a une subtilité. Entre le reconditionnement et le transport, compter quatre jours pour que les vaccins soient livrés dans les centres dédiés et une semaine chez les médecins et les pharmaciens. Bref, les trois millions de vaccins ne seront disponibles que la semaine prochaine.La France doit également récupérer deux millions de doses en provenance d'un stock AstraZeneca, découvert en Italie le 24 mars. Mais il faut bien vérifier qu'elles sont bien aux normes avant de les mettre sur le marché. Et contrairement à ce qu'on aurait pu espérer, elles ne s'ajouteront pas au calendrier de livraison déjà prévu en avril. Sur l'ensemble du mois, tous vaccins confondus, plus de douze millions de doses sont attendues. Des quantités jamais vues. Le gouvernement table sur des mégas centres comme celui du stade de l'Olympique lyonnais qui ouvrira demain. En plus des soignants, 70 sapeurs-pompiers sont mobilisés pour vacciner en masse et aller au-delà des deux millions de doses injectées en une semaine dans tout le pays.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.