Disparition d'Estelle Mouzin : pourquoi les fouilles continuent-elles ?

par LCI

  • info

Au centre de tous les intérêts, Monique Olivier. C'est au milieu de cette terre retournée par les pelleteuses, qu'elle l'assure, Michel Fourniret, son ex-mari et complice, aurait enterré Estelle Mouzin. Monique Olivier guide, pointe, indique aux enquêteurs l'endroit où le tueur aurait emmené le corps. Elle est sous bonne garde. Il n'y a sûrement qu'elle et son ex-mari qui peut permettre de retrouver la fillette. Aujourd'hui, les fouilles n'ont rien donné, mais les enquêteurs veulent continuer à chercher. Elle sera à nouveau présente sur le site de fouille demain. Monique Olivier a indiqué aux autorités une zone de quelques centaines de mètre carré dans une forêt près de la localité de Rumel dans les Ardennes. Depuis lundi, les enquêteurs fouillent sans succès le secteur déboisé exprès. Les experts s'orientent maintenant sur une zone voisine, mais elle n'est pas déboisée, ce qui rend les fouilles compliquées. Cela fait 18 ans qu'Estelle Mouzin a disparu. En 2003, elle avait neuf ans. L'an dernier, Michel Fourniret a reconnu avoir joué un rôle dans sa disparition, mais aucune de ses informations ne permet de retrouver le corps, d'où l'importance de sa complice Monique Olivier. L'ex-femme du tueur assure s'être arrêtée à l'orée du bois. Elle aurait Michel Fourniret s'enfoncer avec le corps dans la zone fouillée, mais il a pu aller plus loin. La forêt est grande. Des années après les faits, le couple a en plus du mal à se rappeler des détails de tous ses crimes. Les enquêteurs gardent malgré tout espoir. À Rumel, les fouilles continuent jusqu'à vendredi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.