Disparition d’Aurélie Vaquier : la fin du mystère ?

par LCI

  • info

Pour les enquêteurs, il reste peu de doute. Le corps retrouvé sous une dalle de béton au domicile d’Aurélie Vaquier présente un tatouage et un piercing caractéristiques. Son compagnon vivait encore sur les lieux au moment de son arrestation mercredi. Les voisins, qui croyaient encore pouvoir retrouver la jeune fille en vie, sont abasourdis. “Il n’y a pas de mot pour le définir. Comment on peut en arriver là”, se désole une voisine. L'un des derniers messages de la victime sur les réseaux sociaux date du début de l’année. Trois semaines plus tard, elle disparaît sans prendre ni bagage, ni carte bancaire. Son compagnon n’a informé la famille d’Aurélie que trois semaines plus tard. Il n’a participé qu’à une seule des nombreuses battues organisées par la famille et les amis d’Aurélie Vaquier. Jérémy Vaquier, frère de la victime dit ne jamais avoir soupçonné le compagnon de sa sœur jusqu’à la macabre découverte, mercredi. “Je suis encore abasourdi. Je ne comprends pas. Ce n'est pas possible de faire ça ! De me pleurer dans mes bras, de venir chez moi. J’espérais de tout cœur que ce ne soit pas lui”, nous confie-t-il. Sabrina Saadi, une amie d'enfance d’Aurélie déclare : “J’attends que justice soit faite. Je veux savoir de quoi elle est décédée et surtout pourquoi il y a eu un tel acte de barbarie envers elle. Pourquoi ? ”. Les gendarmes avaient déjà fouillé pour la première fois le domicile du couple, mais la dalle de béton, dissimulée, leur avait échappé. En garde à vue à Montpellier, le jeune homme nie en bloc et dit ne pas comprendre la raison de la présence du corps de la victime à son propre domicile.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.