Des victimes de l'intoxication à l'huile de colza frelatée s'enferment dans le Prado

par euronews (en français)

Elles voulaient dénoncer "l'humiliation et l'abandon de l'État espagnol", 40 ans après les faits. Elles ont exigé une rencontre avec le président du gouvernement, Pedro Sanchez, pour que l'État les reconnaisse comme des victimes et les traite comme telles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.