Des sans-abri enfermés dehors par grand froid à Strasbourg

par LCI

  • info

Le silence et le froid. À la nuit tombée, le thermomètre frôle les -10 °C à Strasbourg. Pour ceux qui vivent dans la rue, les conditions sont particulièrement difficiles, mais certains n'ont pas d'autres choix. "C'est vrai, il fait plus froid que d'habitude. Mais on n'a pas le choix, il faut survivre. On a beaucoup de couvertures et de sacs de couchage", dit l'un d'entre eux. Face à la situation, des jeunes comme Isme Sow et Emmanuel Asare ont décidé d'apporter leur aide. Depuis quelques jours, ils sillonnent la ville avec des repas chauds.À Strasbourg, une cinquantaine de sans-abri dorment dehors chaque nuit faute de place en centre d'accueil. Il y en a qui ont obtenu des places dans un hôtel réquisitionné, mais cela ne suffit pas. Avec une température ressentie à -17 °C, la préfecture a activé le plan grand froid. Un gymnase de la ville s'est transformé en un centre d'hébergement d'urgence. Le responsable des activités opérationnelles de la Croix-Rouge (Bas-Rhin), Philippe Breton, nous y montre l'endroit où sont installés les couchages. "Ce qu'on apporte, c'est aussi un peu de chaleur humaine. On discute, on échange", confie-t-il.À 21 ans, Pierre est arrivé dans ce centre il y a deux jours. Il dormait dans sa voiture depuis plusieurs semaines. "L'autre jour, je me suis réveillé. J'ai vu sur le tableau de bord -15°C. Je me sentais plus faible physiquement. J'avais du mal un tout petit peu à marcher", témoigne-t-il. Seule la moitié des lits sont occupés. Certains sans-abri préfèrent rester dans la rue, 365 jours par an.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.