Des records de température battus pour un mois de mars

par LCI

  • info

La plage du Sillon à Saint-Malo n'avait pas vu autant de baigneurs depuis le mois d'octobre. Avec une eau à 10°C mais une température extérieure à 24°C, la Cité corsaire était aujourd'hui l'endroit idyllique pour s'évader. "Je n'ai pas vu la mer depuis le mois de décembre et j'ai peur qu'on soit confiné. Je me suis dit que je peux me payer une journée à Saint-Malo", explique une jeune femme. Même envie de farniente au Havre.Partout en France, comme à Saint-Vivien-de-Médoc, des conditions anticycloniques ont fait grimper le thermomètre plus que de raison pour un mois de mars. Le record de température mensuel, qui datait de 2017, a été battu avec 23,6°C. Il en est de même dans le Nord, à Valenciennes. En dépit des préjugés, la chaleur était aussi au rendez-vous.Des lycéens désœuvrés ont profité du parc de la Rhônelle, tout en s'interrogeant sur ces températures inhabituelles. "Au niveau du réchauffement climatique, c'est quand même significatif. En mars, c'est plutôt les giboulées, la pluie... Ce n'est pas le grand soleil et le bronzage", confie une lycéenne. Paris n'a pas échappé à ce parfum estival. Sur les pelouses du Trocadéro, il y avait cet après-midi comme un souffle d'espérance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.