Des cours pour explorateurs avec un aventurier de l’extrême à Tignes

par LCI

  • info

Loin des régions arctiques, Alban Michon, fondateur de l'école des explorateurs à Tignes (Savoie), fait découvrir sa pulka, l'un de ses traineaux d'expédition à un couple venu spécialement d'Orléans. Ses stagiaires, Renaud Fulconis et Aliénor Scrizzi, ont comme projet de traverser le lac Baïkal en Sibérie sans assistance, un périple sur la glace, 236 km.Pour s'entraîner, ils ont fait appel à un professeur exceptionnel. En 2018, sa dernière odyssée, Alban part 62 jours en solitaire le long du mythique passage du nord-ouest dans le grand nord canadien arctique, 500 km et des températures pouvant atteindre les - 55 °C. En France, à Tignes, sa base arrière, l'un des plus grands explorateurs au monde réalise un autre rêve. Il vient d'ouvrir son école.En Savoie, Renaud et Aliénor, tentent toujours d'apprivoiser la pulka. En Sibérie, ils devront tirer chaque jour pendant 8 heures leur traîneau, leur maison, chargée de vivre et de matériel. Les pistes de Tignes se transforment en berge de Sibérie. Et pour la glace, Alban Michon utilise le lac des stations des Alpes. Dans cet exercice, nos deux candidats à l'aventure vont devoir affronter une situation extrême, l'accident, une chute dans le lac. Aliénor doit rapidement rejoindre l'autre rive. Dans une eau à 2 °C, l'espérance de vie ne dépasse pas les 10 minutes. Pour ce stage, Aliénor et Renaud passent une première nuit sur le lac gelée de Tignes. Le couple achève leur préparation par une exploration de cette banquise des Alpes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.