Des commerçants ouvrent leur boutique en signe de protestation à Toulouse

par LCI

  • info

À Toulouse, des commerçants ont décidé d'ouvrir leurs boutiques. Déçus par les annonces du Premier ministre, ils sont en colère et dénoncent des aides financières très en-dessous de la réalité. Avec un stock de 600 000 euros et des charges à payer, Antoine Nori comptait sur les fêtes de fin d'année pour rattraper le manque à gagner du premier confinement. Actuellement, il peut surtout compter sur le soutien de ses clients.La plupart des commerces toulousains garderont leurs rideaux baissés. Certains d'entre eux réalisent 15 à 20% de leur chiffre d'affaires avec les commandes. Un gain qui ne suffit même pas pour payer leurs loyers. D'autres se sont lancés à corps perdu dans la vente en ligne. Benoit Ramus prépare des dizaines de colis tous les jours et se rend à la Poste deux fois dans la journée pour expédier ses commandes. Dans tous les cas, les professionnels ne comptent que sur eux-mêmes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.