Depuis le début de l'année, "treize attentats ont été déjoués" en France, a annoncé le président Emmanuel Macron

par morandini

Depuis le début de l'année, "treize attentats ont été déjoués" en France, a annoncé le président. Alors si la menace première reste celle du terrorisme, elle est "liée à autre forme de délinquance". "Aujourd'hui vous êtes au cœur des défis de notre société, de ce qu'est la réalité française", a ajouté Emmanuel Macron. Emmanuel Macron a enfin affirmé qu'il souhaitait "durcir" la réponse aux menaces "lâches et intolérables" visant les policiers et les gendarmes.
Le président de la République a réaffirmé sa volonté de faire sortir la France de l'état d'urgence au 1er novembre, qu'il estime plus adapté à la menace actuelle. "L'état d'urgence était utile les premiers jours, les premières semaines, il a permis plusieurs mesures efficaces, mais nous le voyons ces derniers mois, l'efficacité marginale de l'état d'urgence n'est plus au rendez-vous", assure le chef de l'Etat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.