Déprogrammations: l'autre fléau - 03/04

par BFM TV

  • info

L'un des objectifs de ce troisième confinement est de désengorger les hôpitaux, et notamment les services de réanimation. En Île-de-France, 80% des opérations doivent être déprogrammées pour accueillir des malades du coronavirus. Et cela a parfois de lourdes conséquences.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.