Dee Dee Bridgewater : « La France me manque »

par Le Parisien

A l'occasion de sa venue au Parisien, la grande dame du Jazz, Dee Dee Bridgewater, évoque sa nostalgie de la France. L'américaine a en effet longtemps vécu à Paris, elle nous confie également ses peurs à propos du racisme en France et aux Etats-Unis, renforcé selon elle depuis l'élection d'Obama. La chanteuse révélée au grand public en 1989 grâce à « Precious Thing » en duo avec Ray Charles, sera en concert le 23 septembre à l'Olympia, accompagnée du New Orleans Jazz Orchestra.

http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430

Vos réactions doivent respecter nos CGU.