Déconfinement : les restaurateurs ont besoin de clarté

par LCI

  • info

Une longue période de fermeture et un mobilier qui prend la poussière. "Voilà, ça fait six mois que c'est comme ça", explique Anouchick Moradian, restauratrice à Marseille (Bouches-du-Rhône). Lundi, le président de la République a esquissé la piste d'une réouverture des terrasses mi-mai. Alors, la restauratrice marseillaise se prépare. "Tout mon personnel qui est en partiel, je l'appelle pour le prévenir et anticiper l'ouverture", affirme-t-elle. Juste à côté, un autre professionnel est moins optimiste. En effet, la réouverture devra se faire par étapes, en fonction du taux d'incidence dans chaque département. "En étant réaliste, on préfère ne pas se préparer à rouvrir", lance Nicolas Giraud, restaurateur.Beaucoup de professionnels sont encore dans le flou. Quel sera le protocole sanitaire à appliquer ? La jauge de clients autorisés ? Difficile de se préparer sereinement. Du côté des syndicats, on se dit prêt à attendre quelques semaines de plus, surtout si cela permet d'éviter de fermer à nouveau. A noter que 40% des restaurants français possèdent une terrasse. Pour les autres, il faudrait encore s'armer de patience.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.