Déconfinement, couvre-feu... les pistes du gouvernement

par LCI

  • info

Sortir, flâner bras dessus, bras dessous, à n'importe quelle heure, ça n'est pas pour tout de suite. Le couvre-feu est maintenu à 19 heures jusqu'à mi-mai et cela commence à peser dans tous les esprits. "Dès qu'on a fini nos devoirs, je n'ai pas beaucoup de temps pour sortir, vu qu'après il y a le couvre-feu, explique une adolescente. "Surtout que les beaux jours arrivent, et là, ça commence à devenir difficile", confie une mère.Jugée comme la mesure la plus efficace par le gouvernement, le couvre-feu sera aménagé par étapes. Entre la mi-mai et le 2 juin, il pourrait être retardé au moment de la réouverture de certains lieux, comme les commerces non essentiels. Et une heure ou deux de plus, cela pourrait faire la différence pour leurs propriétaires. Enfin, le bout du tunnel est fixé au 2 juin avec la levée du couvre-feu.Le gouvernement se laisse toutefois une marge de manoeuvre. Un recours au couvre-feu restera possible uniquement de façon locale, comme il l'avait fait en Guyane l'été dernier. Seule contrainte, ces couvre-feux locaux ne pourront pas alors concerner plus de 10% de la population nationale. L'État reste prudent. Même à partir de juin, l'exécutif pourra fermer certains lieux, commerces ou limiter des rassemblements.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.