De la délinquance au terrorisme, la radicalisation de jeunes musulmans parisiens.

par euronews-fr

Trois ennemis publics N1 ont terrorisé la France ces derniers jours. Les frères Chérif et Said Kouachi et Amedy Coulibaly ont semé la mort dans tout Paris. Trois hommes aux destins liés, précipités de la petite délinquance au terrorisme par l'islam radical.

Chérif, le plus jeune des Kouachi, est endoctriné dès 2003 au sein de "la filière des Buttes Chaumont", qui vise à envoyer des jihadistes en Irak.

Il rencontre Amedy Coulibaly, qui oscille entre prison et tentatives de réinsertion, deux ans plus tard, à Fleury-Mérogis, en prison. C'est entre ces murs que les deux hommes tombent sous l'emprise de Djamal Beghal, figure de l'islam radical français, qui purge une peine de dix ans pour la préparation d'attentats.

Chérif Kouachi et Amedy Coulibaly, se retrouvent en 2010, tout deux impliqués dans un projet d'évasion d'un islamiste à Paris. Chérif bénéficie d'un non-lieu, Coulibaly lui est condamné à 5 ans de prison.

Peu après, l'ainé des Kouachi, Said, effectue plusieurs voyages au

Vos réactions doivent respecter nos CGU.