Dans le Nord, la borne qui marque la frontière avec la Belgique déplacée de deux mètres

par LCI

  • info

C’est une petite histoire insolite à la frontière franco-belge. Il y a quelques jours, Jean-Pierre Chopin, chasseur de bornes frontières, se promenait dans ce bois de Bousignies-sur-Roc (Nord) quand il a remarqué un changement. L’emplacement d’une borne aurait été décalé. Conséquence : le village français est plus petit de 2,20 mètres au profit d’Erquelinnes, la petite commune belge frontalière. Une violation du traité de Courtrai qui trace depuis plus de 200 ans la frontière franco-belge.Mais qui a déplacé la borne ? Ce serait un agriculteur belge gêné pour le passage de son tracteur. Un peu embêté, le bourgmestre de la commune voisine a demandé à son administré de régler la maladresse. Mais pas de quoi déclarer un incident diplomatique entre les deux pays. La petite histoire fait même sourire et on assure que tout cela se réglera à l’amiable. La borne devra être replacée, sans quoi, le récalcitrant pourrait se faire rappeler à l’ordre par le ministère des Affaires étrangères.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.