Dans la ville très pauvre de Grigny, le "tsunami social" du Covid

par AFP FR

  • info

La crise sanitaire est un "tremblement de terre", un "tsunami" social pour Grigny, commune de l'Essonne parmi les plus pauvres de France. De nombreux habitants, déjà précaires, se trouvent dans une situation critique notamment après avoir perdu un petit boulot. Les familles les plus démunies, parmi lesquelles des sans-papiers, se pressent aux Restos du Cœur quand, dans les hautes tours de Grigny 2, d'autres craignent le déclassement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.