Dans l'Oise, Stéphanie Ruelle a inventé le concept du "repass truck"

par LCI

  • info

À Crépy-en-Valois, le camping-car de Stéphanie Ruelle est garé dans le parking de zone commerciale. Dans 6 m2 avec la tête dans la vapeur, elle propose un service de repassage unique dans l'Hexagone depuis un an. Le concept est simple : elle s'installe dans une commune et s'occupe du linge de ses clients qui n'ont pas le temps de repasser. Une idée née d'une blague avec l'un de ses quatre enfants.Stéphanie récupère quatre fois par semaine les vêtements froissés d'une dizaine de clients. Ces derniers lui confient leurs bacs de linge à partir de 7 heures du matin et reviennent les chercher avant le couvre-feu ou un autre jour. "Il y a un lien social et la confiance s'installe. Ensuite, le travail est au rendez-vous", se réjouit un client. Elle facture douze euros de l'heure et peut gagner 2 000 euros chaque mois.Pour en arriver là, Stéphanie a parié gros. Elle a emprunté 10 000 euros à la banque pour acheter un camping-car d'occasion et un groupe électrogène. Il a ensuite fallu aménager l'intérieur et trouver une place pour stationner et travailler.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.