Crise sanitaire : les Français n’ont jamais fait autant de peinture

par LCI

  • info

Depuis le mois de mars dernier, Camille Blot a repeint toute sa maison et une immense bâtisse dans laquelle elle organise des mariages et des fêtes privées. Cela lui a demandé du courage et du temps. Mais si vous redoutez d'y aller seul, Internet regorge d'influenceurs improvisés bricoleurs. Mais il y a aussi de vrais conseils de professionnels. Pendant le premier confinement, Dr Peinture a doublé son nombre de visiteurs sur sa chaîne Youtube. L'économie est un argument de poids. Pour une pièce de 15 m², peindre soi-même nécessite environ 200 € de matériel. C'est sept à huit fois moins cher que si vous confiez le travail à un artisan.Mais les grands gagnants de cette frénésie de peinture, ce sont les magasins de bricolage. Dans le magasin Leroy-Merlin de Langueux par exemple, les clients affluent. Les projets de rénovation sont toujours d'actualité. Depuis l'an dernier, le rayon a été renforcé. Deux salariés en plus pour fournir une demande toujours plus grande. Au niveau national, c'est même colossal. L'enseigne a vendu 26 millions de pots de peinture en 2020, soit 50 pots par minute. Et le blanc, un grand classique, est le "bestseller". Mais les industriels offrent aujourd'hui un choix considérable : nuances de couleurs par milliers, peinture intelligente, comme par exemple la peinture magnétique sur laquelle on peut apposer des aimants, ... Gros succès aussi pour les peintures bio.L'engouement pour la peinture dépasse les frontières. Le phénomène est international avec une mention spéciale pour une Québécoise qui a fait entrer Michel-Ange dans sa salle de bain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.