Crise sanitaire : comment les librairies ont limité la casse

par LCI

  • info

Dans une librairie dans le centre de Nantes (Loire-Atlantique), les livres partent comme des petits pains. En décembre dernier, les ventes ont augmenté de 50% par rapport à 2019. La période noire des différents confinements s'éloigne. Daniel Cousinard, gérant, nous confie qu'il y a eu beaucoup de monde dans sa librairie au mois de décembre. Pour lui, il s'agissait d'une sorte de rattrapage des mois de fermeture, car les clients étaient fort nombreux.Pendant les fermetures liées au coronavirus, un commerce à Nantes a pu continuer à vendre grâce au Click and Collect. Le site a reçu huit fois plus de commandes que d'habitude, mais pour les clients, rien ne remplace le contact. "C'est important d'avoir le livre à la main", a dit une cliente. Une autre a également affirmé qu'elle n'aimait pas trop commander des livres sur Internet, "j'aime bien voir les livres", a-t-elle insisté. Parmi les ventes en hausse, il y a les livres d'aventure, les romans mais aussi les bandes dessinées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.