Crash de l'Airbus A320 : le co-pilote aurait volontairement précipité l'avion au sol

par euronews (en français)

Le mystère des circonstances de l’accident du vol Barcelone-Düsseldorf de la compagnie allemande Germanwings dans le sud des Alpes françaises semble partiellement levé.

Le procureur de la République de Marseille, Brice Robin, en charge de l’enquête, a donné de nombreuses informations qui éclaircissent les faits, lors d’une conférence de presse à l’aéroport de Marignane, après l‘écoute des données audio de la première boîte noire.

“Le co-pilote a refusé d’ouvrir la porte au commandant de bord sorti momentanément du cockpit et il a actionné les commandes activant la descente de l’appareil”, a déclaré Brice Robin.

“Il n’avait aucune raison d’empêcher le commandant de bord de revenir dans la cabine de pilotage. Le commandant de bord a essayé d’entrer, on l’entend frapper à la porte, bouclée de l’intérieur. Le copilote ne répond pas. On entend sa respiration donc il était vivant jusqu’au moment du crash. Il a volontairement permis la chute de l’avion”.

“Ce comportement peut s’a

Vos réactions doivent respecter nos CGU.