Crash d'Ethiopian Airlines: des proches des victimes veulent faire condamner Boeing

par BFMTV

Sept semaines après le crash du 737 max de l'Ethiopian Airlines, des proches d'une victime française dénoncent la responsabilité de Boeing. Neuf français sont morts dans ce crash le 10 mars dernier sur ce vol entre Addis-Abeba et Nairobi au Kenya. La polémique autour de la sécurité des 737 max de Boeing ne cesse d'enfler, ils sont cloués au sol depuis mi-mars. Trois juges d'instruction français sont en charge de cette enquête qui pourrait durer des années, les proches des victimes françaises voudraient que tout s'accélère. En exclusivité pour BFMTV, la première famille française partie civile se confie via son avocat : pour cette famille de victime pas de doute, Boeing connaissait la dangerosité de son avion. Ils souhaitent que la justice française qui a ouvert une instruction début avril poursuive l'avionneur pour "mise en danger délibéré de la vie d'autrui".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.