Covid-19 : une thérapie olfactive pour aider les malades à retrouver l’odorat

par Le Parisien

Adélaïde a contracté le covid il y neuf mois. Depuis, elle a perdu l’odorat, un sens pourtant essentiel pour cette étudiante en parfumerie. Accompagnée par Sonia Pichon, praticienne certifiée, elle suit depuis quelques semaines une thérapie olfactive pour l’aider à rééduquer son odorat, et à reconnaître les odeurs. « On va les utiliser comme clé d’accès aux informations, explique la professionnelle. Par exemple, si on parle d’une odeur de rose, avant que votre cerveau soit capable de vous dire « je sens de la rose », ça va d’abord passer par les catégories « émotions » et « souvenirs ». Et ensuite, on va associer ça à une odeur de rose ». Le suivi dépend des patients, mais dure généralement entre 12 et 14 semaines. « On est là, évidemment, pour rééduquer. Mais il y a toute une sphère émotionnelle et psychologique aussi. Il y a plein d’informations qui passent par l’odorat », assure la thérapeute.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.