Covid-19 : une deuxième vague très sévère dans la région de Milan

par LCI

  • info

Clairsemée et silencieuse, Milan est comme assommée depuis deux semaines. La deuxième vague de coronavirus, qui semblait épargner l'Italie, frappe encore durement le Nord du pays. Certains habitants ne sont pas vraiment surpris tandis que d'autres sont surtout navrés, car ils n'en peuvent plus de rester enfermés chez eux. Milan, la ville plus riche d'Italie, est le nouvel épicentre de l'épidémie. Comme le reste de la région, elle est confinée et la plupart des commerces sont fermés. "C'est un désastre", a estimé un habitant.Comme dans l'Hexagone, le virus semble se propager moins vite depuis quelques jours en Italie. Mais dans la métropole de Milan, on compte encore près de 3 000 contaminations par jour. Pour tenter d'endiguer l'épidémie, les autorités ont mis en place un centre de dépistage de 2 000 m², le plus grand du pays. Il peut effectuer quotidiennement jusqu'à 800 tests rapides et tout est fait depuis les voitures pour limiter les risques de contamination. Quant aux résultats, ils sont obtenus en 20 minutes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.