Covid-19: un appel pour vacciner en priorité toutes les personnes obèses

par BFMTV

Souffrir d’obésité ne garantit pas d’être prioritaire se faire vacciner actuellement en France. En tout cas, pour les moins de 50 ans. C’est ce que déplorent plusieurs associations à l’instar de la Ligue contre l’obésité. Sa présidente, Agnès Maurin, souligne que ces personnes sont fortement touchées par le Covid-19. Elles représentent près de 40% des décès et 47% des admis en réanimation selon le collectif national des associations d’obèses.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.