Covid-19 : la distanciation impossible dans les cars scolaires

par LCI

  • info

À Langon (Gironde), les collégiens et les lycéens se pressent chaque matin dans les bus de ramassage scolaire. Malgré le confinement, rien n'a changé dans les cars outre des règles sanitaires plus strictes qu'avant. Avant de monter dans le bus, les élèves doivent mettre du gel hydroalcoolique et porter leur masque. En revanche, il est impossible de respecter la distanciation physique dans un espace aussi réduit. À l'arrivée, les dizaines de cars scolaires sont souvent pleins. Le regroupement, inévitable dans les transports, inquiète certains élèves. Alors qu'ils essaient de respecter la distanciation physique au lycée, ce n'est pas le cas dans les bus. Autour de Langon, 53 cars doivent s'occuper de plus de 2 000 élèves chaque jour. Pour les transporteurs, il est difficile de s'organiser différemment. Depuis une semaine, le lycée a mis en place une alternance de la présence des élèves. Une mesure qui permet de diminuer le nombre d'enfants dans les bus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.