Couvre-feu repoussé : comment les Marseillais ont profité de la permission de 23h

par LCI

  • info

Début de soirée bondé sur le Vieux-Port de Marseille. Sous un ciel de feu, les Marseillais ont profité de deux heures de plus en terrasse pour souffler. "Ça nous fait du bien d'être là, de ne pas à voir surveiller la montre pour rentrer", confie une d'entre eux. "On vient décompresser un peu", lance un étudiant. "C'est le temps de se découvrir entre collègues", dit un autre.Les restaurateurs respirent aussi. Le bistrot de l'Horloge a retrouvé son service de restauration qu'il n'avait pas encore mis en place le soir. C'est une reprise réconfortante. À la nuit tombée, on savoure encore son assiette. "Il y a longtemps que ce n'est pas arrivé. Ça fait plaisir", témoigne un homme. "C'est incroyable, franchement, de revivre ça. C'est extraordinaire", confie un autre. "On voit bien la différence entre 21 heures et 23 heures", affirme une femme. C'est comme un air de libération. Mais à 23 heures pile, il est déjà l'heure de partir. Nul doute que certains remettront cela ce jeudi soir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.