Couvre-feu : les métiers donnant lieu à une dérogation

par LCI

  • info

Un couvre-feu entre 21h et 6h du matin sera mis en place à partir du samedi 17 octobre à minuit dans neuf métropoles de l'Hexagone. Mais certaines catégories de professions pourront bénéficier de dérogations afin de pouvoir circuler dans cette tranche horaire. Dans une société de livraison de repas, c'est le soulagement. Les salariés, y compris les livreurs, pourront continuer à travailler le soir pendant le couvre-feu. C'est le cas notamment de Yanis Benadjaoud, livreur de Deliveroo qui nous a confirmé que "si les gens ne peuvent pas sortir, ils vont sûrement commander à domicile". Plus largement, si vous effectuez des heures de nuit, vous êtes aussi exemptés de couvre-feu. C'est le cas par exemple des taxis et VTC. Amine Sakka, chauffeur VTC, est satisfait des annonces de Jean Castex ce jeudi après-midi. Mais pour rouler, il devra avoir sa carte professionnelle, à présenter en cas de contrôle. Autre situation, dans des sociétés de nettoyage, les agents d'entretien partent souvent très tôt au travail et finissent jusqu'à 23h le soir. Ils seront donc dehors pendant le couvre-feu. Là encore, ils bénéficient d'une dérogation, mais devront présenter une attestation de déplacement et un justificatif de l'employeur. Enfin, les supermarchés et les commerces devront fermer à 21h. Certains épiciers réalisent pourtant la moitié de leurs chiffres d'affaires dans la nuit. C'est le cas notamment de Farhat Krouna, gérant d'une épicerie. La seule façon peut-être pour lui de s'en sortir est de proposer à ses clients des livraisons pendant le couvre-feu.Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 15/10/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 15 octobre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.