Couvre-feu à 18h dans les Côtes-d'Armor : qu'en pensent les habitants ?

par LCI

  • info

Le couvre-feu à 18h est au cœur de toutes les conversations sur le marché de Saint-Brieuc. Va-t-il être également imposé au département des Côtes-d'Armor alors que son taux d'incidence est le plus bas en métropole avec 64 nouveaux cas testés positifs pour 100 000 habitants ? Ces nouvelles mesures seraient difficiles à accepter pour certains habitants, comme Zulfukar Dalli, cogérant "Le Père Moustache" et Gaëlle Courcoux, gérante "Salon Jan".Dans cette ville de près de 45000 habitants, le port du masque est obligatoire dans la rue. Il n'y a aucune file d'attente devant les laboratoires d'analyses pour passer des tests covid. Le département est aussi très loin du seuil d'alerte des 200 cas pour 100 000 habitants. La commune espère donc être épargnée. En effet, Hervé Guichard, maire (Place Publique) de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), pense qu'il faut "regarder la carte et se demander comment permettre à chacun de vivre d'une manière différente cette situation".Ladite situation est calme à Saint-Brieuc, mais surveillée de près au centre hospitalier. Selon Ariane Benard, directrice du centre hospitalier de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), on observe une toute petite remontée des hospitalisations depuis quelques jours avec un taux d'incidence sur le département qui augmente. Ainsi, on se prépare à accueillir des nouveaux patients. D'ailleurs, 17 lits de réanimation sont réservés pour les recevoir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.