Couvre-feu à 18h : ces départements qui pourraient basculer

par LCI

  • info

Le Premier ministre fera le point sur la campagne de vaccination qui a démarré poussivement. Il pourrait aussi annoncer que de nouveaux départements vont être soumis à un couvre-feu commençant à 18h. C'est déjà le cas de quinze départements dans lesquels vivent 6,5 d'habitants.Comme les habitants de Metz (Moselle), d'autres Français vont peut-être devoir s'habituer au couvre-feu à 18h. Le gouvernement a prévenu : en fonction de la situation de chaque département, l'heure du couvre-feu pourra changer dans un sens comme dans l'autre. Mais vu la progression de l'épidémie, il risque d'être avancé plus tôt dans de nouveaux départements. Aux quinze déjà concernés, s'en ajoutent cinq où le seuil d'alerte est aujourd'hui dépassé. Ils pourraient donc, eux aussi, soumis au couvre-feu avancé. C'est le cas en Côte-d'Or où les Dijonais ne se font pas d'illusion. Pour avancer le couvre-feu à 18h, le gouvernement se base sur trois critères : le taux d'incidence, c'est-à-dire, le nombre de tests positifs pour 100 000 habitants, qui doit être supérieur à 200 dans la population générale, ou chez le plus de 65 ans, et le nombre de lits disponibles en réanimation. C'est la raison pour laquelle l'Allier risque également de basculer. Dans l'hôpital de Montluçon par exemple, il ne reste plus que quatre lits sur 48. Dans ce département comme dans d'autres, de nouveaux clusters notamment en Ehpad ont été enregistrés. En attendant la vaccination, le renforcement du couvre-feu pourrait donc être une des solutions privilégiées par le gouvernement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.