Coronavirus - Rencontre avec cette libraire de Cannes qui refuse de fermer sa boutique et devient le symbole de la contestation

par morandini

Depuis quinze jours, la librairie de Cannes dans les Alpes-Maritimes est ouverte et ce malgré les mesures prises par le gouvernement pour endiguer l'épidémie. Depuis le 29 octobre 2020, date de ce deuxième confinement, les commerces non-essentiels doivent fermer. Pour la libraire, c'est trop : elle décide d'entrer en résistance.

Lorsque le Maire de Cannes a appris la venue des policiers dans les librairies, il s'est rendu immédiatement dans le magasin pour y acheter un livre. Un symbole de soutien pour Florence Kammermann.

Pour le moment, les policiers sont passés deux fois indiquant à la gérante qu'elle serait bientôt verbalisée. Mais pour la libraire, le plus inquiétant, ce ne sont pas les amendes : c'est la fermeture administrative. "Je vis avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.